Le site des missions locales de Rhône Alpes

JeunesEntreprisesMissions Locales

Accueil > Jeunes > Se former > Je suis salarié, je veux me former ou valider mes acquis

Je suis salarié, je veux me former ou valider mes acquis

Tout en étant salarié, vous pouvez vous former grâce au plan de formation de votre entreprise ou de votre administration, mais aussi à titre individuel sous certaines conditions. Plusieurs formules sont envisageables.

Le congé de bilan de compétences, le congé individuel de formation, le droit individuel à la formation, la période de professionnalisation ou l’action de promotion sociale et professionnelle.

Vous avez de l'expérience et vous souhaitez la faire reconnaitre afin d'obtenir un diplôme ou une certification, bénéficiez de la VAE

 Le plan de formation de l’entreprise

Toutes les entreprises, quelles que soient leur taille et leurs statuts, peuvent proposer, voire imposer, des actions de formation à leur personnel.

Elles gèrent ces actions de formation dans un cadre appelé plan de formation. Il regroupe l’ensemble des actions de formation et de bilans de compétences dont l’employeur assure la responsabilité, éventuellement sur proposition des salariés ou des représentants du personnel.

Le Congé Individuel de Formation (C.I.F.)

Droit de tout travailleur de suivre, à son initiative une formation de son choix. Le CIF donne une autorisation d’absence pendant le temps de travail qui peut ouvrir droit au maintien d’une rémunération. Votre contrat de travail ne sera pas rompu mais suspendu.


La formation n’est pas nécessairement en rapport direct avec le métier exercé.
Vous devez fournir la preuve de 24 mois d'activité consécutifs ou non dont 12 mois dans l'entreprise au moment de la demande.


Certains types de contrat (professionnalisation, apprentissage, etc... incluent forcément une part de formation consultez les modalités ici


Le Compte Personnel de Formation (C.P.F.) 

Créé par la loi n° 288-2014 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, le compte personnel de formation (CPF) permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à sa retraite, d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. L’ambition du CPF est de contribuer, à l’initiative de la personne elle-même, au maintien de l’employabilité et à la sécurisation du parcours professionnel.
Qui bénéficie d’un compte personnel de formation ?

Depuis le premier janvier 2015, toutes les personnes de 16 ans et plus sont titulaires d’un compte personnel de formation. Par dérogation, les jeunes de 15 ans, ayant signé un contrat d’apprentissage, sont également concernés. Tous peuvent utiliser leur compte personnel de formation jusqu’à ce qu’ils aient fait valoir l’ensemble de leurs droits à la retraite.
Une personne à la retraite qui reprend une activité professionnelle et se trouve en situation de « cumul emploi-retraite » capitalise de nouveau des droits à la formation et peut utiliser son compte personnel de formation.

Chaque personne dispose, sur le site officiel moncompteformation.gouv.fr d’un espace personnel sécurisé lui permettant d’activer son compte personnel de formation.


www.moncompteformation.gouv.fr


Le congé de formation pour les jeunes travailleurs

Le congé de formation pour jeunes salariés permet aux jeunes sans qualification professionnelle d'en acquérir une dans le cadre d'un contrat de travail ordinaire (CDD ou CDI).

Dès lors qu'un jeune salarié est parvenu à s'inscrire dans une formation qualifiante et à la financer, il peut demander à son employeur de s'absenter de son travail pour la suivre.

Ce droit est toutefois soumis à diverses conditions.

Sont exclus les jeunes titulaires d'un diplôme professionnel ou d'un contrat de travail en alternance (contrat de professionnalisation, contrat d'apprentissage.).


La Validation des Acquis de l'Expérience : une nouvelle façon d'obtenir un diplôme.

Ce dispositif permet l'obtention de tout ou partie d'une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) sur la base d'une expérience professionnelle salariée, non salariée (commerçant, collaborateur de commerçant, profession libérale, agriculteur ou artisan...) et/ou bénévole (syndicale, associative) et/ou volontaire.

Cette expérience, en lien avec la certification visée, est validée par un jury. Les certifications, enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), sont accessibles par la VAE. 


A NOTER 

Ces possibilités sont également ouvertes aux travailleurs intérimaires (contactez le FAFTT ou votre agence d’intérim)


http://www.rhonealpes-orientation.org/
http://www.orientation-formation.fr/

Imprimer cette page
Mentions légales - Mettre dans vos favoris - © Webside - INTRANET